Plusieurs toiles sont imprégnées en même temps d’un fond liquide qui laisse visible la trame, et qui sec restera en indécision, entre forme et informe. Je garde l’idée que le support textile est notre prolongement corporel et que tout possible décor ou motif d’impression fait le relais avec l’extérieur et l’apprivoise.

L’imprimé m’impressionne, là il s’agit d’un motif balinais, nuages et eaux, que j’ai étiré sur mon fond.

Avant le dessin du motif, une cristallisation de bleu un peu turquoise amorçait quelque forme gazeuse venue d’un dépôt fluide d’essence bleu-spirit.